Le respect de l'hygiène

L’hygiène est primordiale dans la préparation du kéfir et du kombucha, et de ce fait des conditions d’hygiène absolues doivent être respectées.

 

Si vous constatez des odeurs inhabituelles, boursouflures ou encore présence de moisissures sur vos souches de kombucha, la boisson obtenue ne doit pas être consommée. Une odeur vinaigrée, plus ou moins forte, en fonction du temps de fermentation, est tout à fait normale.

 

Utilisez toujours des ustensiles faciles d’entretien (bocal en verre, passoire à tamis fin en plastique).

disque de kombucha combucha

 

Pour laver les ustensiles, pas besoin de les stériliser, par contre utilisez toujours de l’eau bouillante et du liquide vaisselle à base de produits naturels (de préférence), et prenez soin de ne pas vous brûler lorsque vous effectuez cette opération.

 

Pour les bocaux, vous pouvez utiliser les bocaux à légumes, en verre, que l’on trouve dans le commerce, que vous aurez bien nettoyé préalablement, selon la méthode décrite ici.

 

Les prix de la passoire en plastique étant accessible, le mieux est de l’acheter neuve et de l’utiliser uniquement pour vos souches de probiotiques.

 

Une fois les ustensiles ainsi nettoyés, il faut les laisser refroidir complètement, car le kombucha ne supporte pas les hautes températures. Ce n’est qu’après que vous pouvez démarrer une nouvelle culture.

kefir de kombucha culture bio

 

Toutes nos souches sont préparées avec des ingrédients BIO!

Likez-nous sur Facebook pour être informés des dernières recettes postées sur le site:

Suivez-nous aussi sur Pinterest, YouTube et: